Black Friday M-1 : comment bien s’y préparer ?

27 octobre 2020

Cette année, la date du Black Friday est fixée au 27 novembre. Cette période, qui tient les retailers sur les starting blocks avant son lancement, prendra fin le 30 novembre avec le Cyber Monday.

Comme le montre l’analyse des résultats des années précédentes, l’intérêt des Français pour ce rendez-vous annuel ne cesse de croître. Ainsi, les requêtes « quand est le Black Friday » ont augmenté de 51 % en 2019 par rapport à 2018. On constate aussi que le panier d’achat est 2,7 fois plus élevé le vendredi du black friday par rapport à un vendredi classique.

Le confinement imposé en raison de la COVID-19 a sans aucun doute remanié les cartes au point de représenter un nouveau pic saisonnier sur les catégories phares du Black Friday avec, aujourd’hui, une demande supérieure à celle de 2019.

L’édition 2020 sera marquée par l’accélération de la transformation digitale actuelle qui se traduit par une augmentation de la part du e-commerce, de nouvelles attentes des consommateurs quant aux délais de livraison, aux stocks et aux promotions, mais aussi par des achats de Noël qui pourraient s’effectuer jusqu’à deux mois plus tôt cette année. En effet, nous constatons cette année qu’Amazon lance l’offensive encore plus tôt avec un Early Black Friday qui a commencé le 26 octobre et prendra fin le 19 novembre.

Early Black Friday Amazon

Les chiffres clés du Black Friday 2019

Devant l’Espagne et l’Italie, la France est l’un des pays européens montrant un intérêt croissant pour le Black Friday. En 2019, outre des recherches sur la date de cet événement nettement supérieures à l’année antérieure, 48 % des consommateurs ont attendu cette période pour acheter le produit souhaité et repéré au cours des mois précédents.

Comme le montrent les données recueillies, les requêtes des tops catégories retail ont ainsi connu une croissance de 5 % par an sur les dernières années, avec la plus forte augmentation enregistrée pour la catégorie Home et Garden. On observe également que ces principales catégories se sont maintenues à un niveau élevé pendant toute la période ce qui démontre qu’il est essentiel pour les annonceurs d’être présents dès les phases de repérage des consommateurs.

Les chiffres atteints en 2019 lors de ce week-end sont également éloquents : près de 6 milliards d’euros ont été dépensés dans notre pays, ce qui représente un chiffre d’affaires 31 % plus élevé qu’en 2018. Du côté des marques, 60 % du top 100 des enseignes lançait déjà leurs offres deux jours avant la date officielle. Pour les retailers, le Black Friday est donc une réelle opportunité à ne pas manquer.

 

Le comportement d’achat pour 2020

En cette période d’incertitude, les tendances des consommateurs sont plus que jamais à prendre en compte. Comme nous l’annoncions en début d’article, la COVID-19 a un impact sur nos comportements d’achat et provoque une accélération de la transformation digitale. Pour cette nouvelle édition du Black Friday, une augmentation des ventes e-commerce est donc attendue car, comme l’indique une étude menée par Wells Fargo, 70 % des consommateurs n’envisagent pas de se rendre en magasin.

Pour les marques, ces nouvelles habitudes représentent un challenge pour fidéliser les acheteurs français qui sont désormais plus exigeants, plus volatiles et à l’affût de bonnes affaires. La situation pourrait donc pousser les consommateurs à commencer leurs achats de Noël bien plus tôt cette année.

prevision-augmentation-ventes-e-commerce-black-friday-en-raison-covid-19

Nos conseils d’experts

Pour un Black Friday réussi, il est idéal de planifier vos campagnes au moins quatre semaines à l’avance afin qu’elles puissent terminer leur phase d’apprentissage pour le jour J. Nous vous recommandons également de préparer au préalable votre sélection de produits en promotion, de vous assurer de la disponibilité du stock ainsi que de la réactivité du service client afin d’être fin prêts pour le lancement.

Crise sanitaire oblige, rassurez vos clients sur les mesures de protection mises en place dans votre entreprise. Si certains d’entre eux resteront fidèles à des plateformes 100 % digitales, avec une livraison à domicile sans passer par la case boutique physique, d’autres, en revanche, préfèreront retirer leur produit en magasin, ce qui vous obligera à privilégier le drive to store via Google LIA ou encore les campagnes Local, par exemple.

Aussi, cette période de fort trafic vous permettra de récupérer une importante base de données client que vous pourrez fidéliser et recibler par la suite. Ce riche bassin d’audience vous offrira l’opportunité d’aller chercher des utilisateurs similaires, donc de potentiels clients. 

 

Bon Black Friday à tous !

Autres Articles

Le commerce en vidéo ou comment se rapprocher d’une expérience en boutique

Le commerce en vidéo ou comment se rapprocher d’une expérience en boutique

Tour d’horizon sur les nouveautés Google pour 2021

Tour d’horizon sur les nouveautés Google pour 2021

Nos 5 conseils pour des flux parfaits

Nos 5 conseils pour des flux parfaits

Demander l’avis de l’expert

Un audit gratuit de vos campagnes ou une question sur les leviers web-marketing,
nos experts vous répondent.