Mano Mano à Bordeaux ? Ça rime et c’est officiel !

7 février 2019

A l’instar de ces grands noms du digital tels qu’OVH, BackMarket ou encore Sigfox, Ubisoft et Betclic, ManoMano a annoncé le 5 novembre 2018 son arrivée imminente dans la capitale du “bon vivre” : Bordeaux. En effet, ses bureaux vont être agrandis au coeur de la belle endormie, aujourd’hui bien au centre de l’effervescence web comme en témoigne cette nouvelle annonce de la marketplace.

Une place de marché en continuelle croissance

Créée il y a cinq ans à Paris, la place de marché spécialisée dans les articles de bricolage et de jardinage a été fondée par Philippe de Chanville et Christian Raisson, deux précurseurs de l’avenir du web : la marketplace spécialisée.

En continuelle croissance, ManoMano détient près de 1.600 marchands sur sa plateforme et compte à ce jour environ deux millions de clients. Ils n’en ont jamais assez et ils ont raison ! Le digital n’attend pas et la marketplace de l’outillage en est l’exemple de son développement.

En bref, ManoMano c’est :

→ 6 marchés : France, Belgique, Espagne, Italie, Allemagne et Royaume-Uni

→ + 200 salariés en moins de 5 ans

→ un nouveau membre du programme VIP de Google Scale-Up (top 10 Start-Up Françaises)

→ le meilleur site e-commerce 2015, élu par la FEVAD

 

Des spécialistes du techweb Made in Bordeaux

C’est officiel ! L’entreprise ManoMano s’est installée dès ce début d’année dans le centre ville de Bordeaux. La marketplace recherchait principalement des développeurs et data scientists afin de continuer son enjeu de déploiement. Un déploiement ficelé et rodé depuis plusieurs années maintenant, un déploiement qui tend à se perfectionner désormais côté technique.

Les premiers nouveaux bordelais sont arrivés “from Paris (certainement by train) with love” en novembre 2018 dans des locaux provisoires, et intègrent en ce début d’année 2019 l’espace coworking de l’accélérateur Héméra. Bientôt, la future équipe de la place de marché sera au complet et pourra engager les “travaux” tech prévus grâce à de nouveaux équipiers du bricolage ayant répondus présents à l’appel humoristique des annonces de recrutement de l’entreprise…

 

 

 

 

“Plan de travail en PHPMarteau en Symfony 3Dernière perceuse MySQLTourneGit multi-fonctions++ Connaissances des problématiques du e-commerce++ Expérience sur sites volumétriques”

Une place de marché… “gavé” puissante !

De ses débuts…

Philippe de Chanville explique à capital.fr que « Tous les lundis, on se racontait nos exploits du week-end » et Christian Raisson ajoute également ne pas avoir été amplement satisfait par les acteurs du marché « Le temps perdu chez Leroy Merlin, Castorama et autres, leurs prix prohibitifs, leur niveau zéro de conseils… ». C’est ainsi qu’en 2012 et avec 25000 euros chacun, les deux amis ont décidé de quitter Otium Capital et de s’intéresser plus particulièrement au marché de leur passion : le bricolage.

…à son apothéose

Aujourd’hui, ManoMano se développe en grande partie grâce à une levée de 60 millions d’euros en 2017 qui lui permet de garder son positionnement de leader sur le marché de la marketplace. Comment ? En négociant des tarifs ultra concurrentiels pour ses produits, sans s’occuper cependant de la livraison, tout comme le fait son concurrent, la marketplace Amazon !

La force de la marketplace réside dans ses recommandations personnalisées et la mise en avant d’avis de la communauté : les clients possèdent de véritables conseils sur chaque fiche produit qui incarne en quelques sortes des “manuels” d’utilisation très concrets et très détaillés. La communauté est au cœur de la stratégie : elle peut interagir et communiquer en contribuant aux informations des produits et leur utilisation. Un véritable monde de l’outillage by ManoMano !

Bordeaux ou le nouvel atelier idéal pour les as du bricolage sur internet

Métropole facilement accessible, pôle économique effervescent où de nombreux acteurs du numérique prennent désormais leurs quartiers, les avantages à s’installer dans le cœur du Sud-Ouest sont nombreux. A Bordeaux, il fait bon vivre. A Bordeaux, le soleil brille. A Bordeaux, on boit du bon vin et la vie est belle !

 

« Nous sommes ravis de notre arrivée imminente à Bordeaux ; c’est une nouvelle qui a immédiatement réjoui nos employés, enthousiasmés par la qualité de vie offerte par la région. Nous croyons aussi fortement que l’attractivité de la ville nous permettra de recruter les meilleurs talents dans le domaine de la tech, particulièrement les développeurs et d’accélérer ainsi notre développement »
ont annoncé Philippe de Chanville et Christian Raisson dans un communiqué de presse diffusé le 5 novembre 2018.

 

 

A retenir donc : ManoMano est la nouvelle “licorne bordelaise”, une licorne en vogue et bien lancée dans sa stratégie de conquête du marché digital à Bordeaux !

Autres Articles

Google lance les annonces pour véhicule, un format déjà disponible aux USA et au Canada

Google lance les annonces pour véhicule, un format déjà disponible aux USA et au Canada

Le commerce en vidéo ou comment se rapprocher d’une expérience en boutique

Le commerce en vidéo ou comment se rapprocher d’une expérience en boutique

Nos 5 conseils pour des flux parfaits

Nos 5 conseils pour des flux parfaits

Demander l’avis de l’expert

Un audit gratuit de vos campagnes ou une question sur les leviers web-marketing,
nos experts vous répondent.